Centrafrique – Fermeture du Stade 20.000 Places : Vous étiez prévenus par nos alertes, mais hélas….

COMPLEXE SPORTIVE - CENTRAFRIQUEDepuis quelques jours, la nouvelle de la fermeture du stade 20.000 places aux compétitions internationale semble surprendre les centrafricains, surtout les fans du sport. Mais pour les avertis et ceux qui ont la lecture des événements, cette décision était prévisible. Dans nos posts sur Facebook et notre Blog, nous avons tiré la sonnette d’alarme tout au début de l’année 2020.

Le 29 février 2020 dans le groupe Supporters des Fauves de Bas-Oubangui,  nous avons commenté la recommandation du staff médical de l’Ajax d’Amsterdam qui, a quelques jours de la double confrontation entre le Maroc et le Centrafrique, a conseillé aux responsables des Lions de l’Atlas « d’éviter de faire jouer Ziyech sur des pelouses de mauvaise qualité, précise une source bien informée contactée par nos confrères arabophones », faisant référence à la pelouse du stade 20.000 places. Vous pourrez consulter l’alerte sur ce lien.

Ensuite, le 1e février 2020 en collaboration avec la FIFA et la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), la CAF a organisé un séminaire d’une journée sur le développement des compétitions et des infrastructures en Afrique dans la ville marocaine de Sale. Après le partage de notre article sur cette rencontre internationale, des abonnés et nous avons tiré la sonnette d’alarme.

Pareillement, la dégradation de l’Omnisport a été aussi notre préoccupation plusieurs fois dans nos publications. Enfin, en 2015, sur lavoixdelacentrafrique.wordpress.com nous avons interpellé sur la situation du Stade 20.000 places

Malheureusement qu’aucune disposition n’a été prise pour vite prendre des mesures sur l’Omnisport et de réfectionner ni le stade 20.000 places jusqu’à ce que la FIFA et la CAF décident de fermer la tanière des Fauves.

 Un match ne se gagne pas seulement sur le terrain. Quand la RCA manque d’intelligence sportive :

Tous les adversaires des Fauves de Bas-Oubangui quelques soient leurs calibres, ont été tenus en échec à Bangui. L’état du terrain est-il en faveur des locaux ? Reconnaissons que tout joueur ne voudra pas se blesser au risque de briser sa carrière. C’est dans cette logique que l’Ajax d’Amsterdam craignant pour son joueur a attiré l’attention demandant « d’éviter de faire jouer Ziyech sur des pelouses de mauvaise qualité ». Sur ce, le Maroc, grande Nation du foot africain a su faire l’intelligence sportive sur le foot centrafricain par l’étude de ses forces et faiblesses et nous imaginons qu’il pourrait user de son influence afin de précipiter la décision de la FIFA afin d’une part protéger ses joueurs et faire jouer le match ailleurs réduisant la chance des centrafricains : Une bonne guerre. Cependant que, les responsables du sport/foot Centrafricain n’anticipaient pas, oubliant que le match se gagne aussi en dehors des aires de jeu.

Mise en place d’un comité :

Et c’est après la décision de la FIFA et de la CAF que le Ministère des Sports se précipite pour créer « Un comité de suivi et de réhabilitation de nos stades » qui aura pour mission de « proposer des solutions à la problématique de réhabilitation de nos stades afin de lever à priori la suspension la récente suspension ». Au lieu de « nos stades », priorité au complexe 20.000 places Barthélémy Boganda. Au risque de nous tromper, ce comité risquerait bien fort d’être encore une vache à lait (CF Article 4 de l’Arrêté). Faisant l’économie de nos moyens en mettant à contribution les ressources humaines du Ministère des Sports et de l’ONASPORT, car ils sont payés pour cela.

Sur la réfection de ce site, dans le cadre de la coopération bilatérale, la presse nationale et internationale avaient fait écho de la signature le 06 décembre 2017 de documents de coopération bilatérale entre la Chine et la RCA qui porte sur « un don du Gouvernement chinois  à un montant de 200 millions yuans de RMB, soit 17 milliards Francs CFA pour soutenir le financement des projets convenus entre nos deux parties, à savoir la construction d’un champ solaire et de station hydroélectrique de Boali 3, d’un Amphithéâtre de l’Université de Bangui, la réhabilitation des Hôpitaux de l’Amitié et de Bimbo et du Stade de 20,000 places, etc ». Alors, pourquoi se tracasser au lieu de réactiver la machine diplomatique.

Activons-nous pour convaincre la FIFA et la CAF afin de rouvrir la tanière des Fauves pour les éliminatoires de la CAN 2021 et Coupe du Monde 2022. Le temps presse.

Fleury Agou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s